Champs D'Or en Beauce complète la géophysique, augmente l'échantillonnage en vrac et passe au forage sonic sur le canal aurifère Ditton

Montreal, Quebec--(Newsfile Corp. - 29 août 2022) - Beauce Gold Fields (TSXV: BGF) (Champs D'Or en Beauce), ("BGF") : est heureuse de fournir une mise à jour de son programme d'exploration en cours sur le canal aurifère Ditton nouvellement découvert et d'autres secteurs d'intérêts dans la région sud de Mégantic au Québec.

Patrick Levasseur, président et chef de la direction de Beauce Gold Fields, a déclaré : « Cet été, l'exploration du canal de placers aurifères Ditton, du gisement de sable et gravier Chesham ainsi que d'autres cibles hautement prioritaires progressent extrêmement bien. » M. Levasseur a ajouté : "Nos objectifs sont d'évaluer le potentiel d'un gisement d'or placérien économique et de trouver des indices qui pourraient conduire à des découvertes d'or dans le substratum rocheux."



Vidéo donnant un aperçu des travaux d'exploration sur la propriété Ditton :
https://www.youtube.com/watch?v=SkIRtD7pUiI

Géophysique

La société a réalisé quatre lignes totalisant 2 km de levés géophysiques de réfraction sismique. Trois lignes posées à travers le canal aurifère du placer Ditton ont cartographié avec précision la profondeur des profils du substratum rocheux. Les données géophysiques permettront à la Société de positionner ses trous de forage dans les morts-terrains tout au long du canal pour échantillonner en profondeur le till glaciaire et le substratum rocheux pour l'or. Les résultats préliminaires suggèrent une importante zone de cisaillement dans le fond rocheux du canal qui pourrait correspondre à une faille secondaire parallèle à la ligne de la faille de Bella. L'autre objectif est de valider l'exactitude de la cartographie géophysique historique de 1985 du canal.

La quatrième ligne de levé géophysique de réfraction sismique consistait à tester un canal tertiaire (canal A) qui est traversé à 2 km au nord par le ruisseau Mining Brook. Un petit tronçon de ce ruisseau a produit 25 000 onces d'or. Le canal A n'a pas été foré et reste inexploré.

Plus de 180 échantillons en vrac

À ce jour, la Société a traité plus de 180 échantillons en vrac composés de barils de 200 litres de till glaciaire prélevés dans les excavations de mort-terrain le long du canal aurifères Ditton, du gisement de sable et gravier de Chesham ainsi que d'Emberton et d'autres cibles hautement prioritaires (communiqués de presse BGF 23 février 2022 et 24 mai 2022). Les échantillons ont été amenés à une station d'échantillonnage sur le terrain pour être traités dans une installation de lavage à haute berge et des écluses pour réduire les échantillons en concentrés.

Trois tranchées ont été excavées sur le sol dans la gravière Ditton pour exposer une roche volcanique fracturée et fortement cisaillée. La Société a utilisé une drague et un appareil d'écluse pour recueillir et concentrer les échantillons possiblement d'origine tertiaire (gravier compact).

Les concentrés seront envoyés aux laboratoires pour une extraction d'or par diverses méthodes de séparation par gravité.

Passer au forage sonique

En raison de la performance insatisfaisante des opérateurs de forage, la Société a décidé d'arrêter le seul forage à 23,8 m. Les forages doivent reprendre à la mi-septembre à l'aide d'une plate-forme de forage Sonic. Avec le forage Sonic, la société forera facilement à travers les rochers et le substratum rocheux. Il permettra également la récupération in-situ continue de carottes de 6 pouces d'échantillons de mort-terrain. Les 50 trous de forage géotech précédemment annoncés seront réduits à 13 trous de forage Sonic. Indépendamment du nombre réduit de trous, les plus grandes carottes de forage Sonic de 6 pouces devraient donner un volume similaire de matériaux à échantillonner.

À propos du canal Ditton Placer

L'épicentre de la découverte est une section transversale du canal placer le long du chemin Rang Dix près de la ville de Chartierville, au Québec. Le canal est situé à 4 km à l'est de la mine d'or historique Mining Brook et à 6 km au nord-ouest de la frontière américaine du New Hampshire. Il est également situé à 115 km au sud du projet à Société à St-Simon-Les-Mine.

Les informations cumulées par une analyse compilée de l'exploration de la carrière de Ditton par la société, suivie d'un programme d'échantillonnage qui a récupéré l'or de chaque échantillon prélevé dans toute la carrière (communiqué de presse BGF du 20 janvier 2022) et de l'étude des rapports d'exploration historiques années 1980 ont mené à cette découverte. Les rapports historiques ont révélé que la carrière était une fosse excavée d'une couche exposée d'un canal de placers tertiaires (GM42843).

En 1985, Cache Explorations a entrepris 36 km de géophysique dans les comtés de Ditton et de Chesham pour étudier l'occurrence d'or placérien entourant les mines de placer du 19e siècle du Mining Brook. L'objectif du programme sismique était de définir les profondeurs du socle rocheux et l'épaisseur de la couverture des dépôts glaciaires du Quaternaire afin d'interpréter la topographie du socle rocheux de la sous-structure. On pensait que les gisements d'or étaient situés dans des chenaux tertiaires profonds où des concentrations d'or se trouveraient profondément au niveau / ou à proximité du substratum rocheux et à des profondeurs telles que l'affouillement glaciaire aurait manqué en remplaçant ces chenaux profonds. Une ligne de levé de 4,98 km le long du chemin Rang Dix a identifié 4 canaux tertiaires. Des trous de forage de Churn Drill ont été posés jusqu'au creux des chenaux dont un seul a retourné des valeurs aurifères significatives. Le trou de forage de désabonnement 85-7 (GM42843) à 400 m à l'ouest de la carrière Ditton a intercepté une zone aurifère à 10,4 m à 20,2 m de profondeur qui a retourné 269 grains d'or. Cache a continué de se concentrer sur l'exploration de Mining Brook et, pour des raisons inconnues de la Société, n'a effectué aucun travail de suivi sur les anomalies du Rang Dix.

Le potentielle du canal peut être déduite par deux études effectuée par le gouvernement provincial pour mesurer les dépôts de sable et de gravier de surface dans le sud du Québec. Selon le MERQ (Ministère des Ressources Naturelles), la plus grande zone (NE-SW) aurait une longueur de 1 800 m X 500 m de largeur avec une profondeur moyenne de 5 m. Alors que celui de l'Université UQAM, les dépôts de gravier seraient davantage orientés E-W et mesureraient 700m de longueur X 400m de largeur et une profondeur moyenne de 5m. Cependant, comme l'implique le sondage Cache Exploration 87-7, la profondeur et les volumes correspondants du chenal seraient significativement plus importants.

Potentiel de découvertes d'or filonien

Les particules d'or trouvées dans la gravière de Ditton montraient des formes angulaires délicates suggérant peu de transport. Une source proximale du chenal de placers pourrait provenir du flanc est érodé de la paroi de la vallée. La lithologie du socle rocheux tient un point de contact entre une roche volcanique altérée et la roche schisteuse. Les levés historiques ont indiqué de forts linéaments magnétiques et des formations géologiques magnétiques assez élevées favorables à l'hébergement de lentilles de quartz aurifères.

On estime que la ligne de la faille Bella s'étend le long de la direction à 1 km à l'est du chenal de placer où Cache Exploration a réalisé en 1985 3 trous de forage au diamant (DDH) le long de la route Rang Dix pour tester une zone fortement cisaillée. Les sondages ont recoupé des andésites contenant de nombreux filonnets de quartz minéralisés en pyrite et beaucoup de tourmaline. Fait intéressant, dans le journal de forage pour DDH numéro S-2, il est indiqué que de l'or visible a été noté à 240 mètres (GM42843). Cache n'a pas terminé le forage de suivi recommandé pour tester cette anomalie.

Jean Bernard, B,Sc. Geo., est une personne qualifiée telle que définie par la norme NI 43-101 qui a examiné et approuvé les informations techniques présentées dans ce communiqué.

À propos de Champs d'Or en Beauce Inc.

Champs d'Or en Beauce Inc. (¨BGF¨) est une société d'exploration aurifère axée sur l'exploration dans la région de la Beauce au sud du Québec. La propriété phare de la société est le site du projet aurifère de St-Simon-les-Mines, site de la première ruée vers l'or du Canada, antérieure au Yukon Klondike. La région de la Beauce a abrité certaines des plus grandes mines d'or placérien historiques de l'est de l'Amérique du Nord qui étaient actives de 1860 aux années 1960. Elle a produit parmi les plus grosses pépites d'or de l'histoire minière canadienne (50 oz à 71 oz) (Source Sedar: Beauce juillet 4th 2018, Rapport 43-101)

L'objectif de Champs d'Or en Beauce est de retracer les anciens chantiers aurifères placers jusqu'à la source du substratum rocheux afin de découvrir un gisement d'or économique.

Décharge de responsabilité :

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Ce communiqué de presse contient certains énoncés prospectifs, au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables. Les énoncés prospectifs reflètent les attentes et les hypothèses actuelles de la Société et sont assujettis à un certain nombre de risques et d'incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux prévus. Ces énoncés prospectifs impliquent des risques et des incertitudes, y compris, mais sans s'y limiter, nos attentes en ce qui concerne l'exploration des ressources naturel et aurifère. Ces énoncés reflètent les points de vue actuels de la Société à l'égard des évènements futurs et sont assujettis à certains risques et incertitudes et à d'autres risques détaillés de temps en temps dans les dépôts en cours de la Société auprès des autorités en valeurs mobilières, lesquels documents peuvent être trouvés à www.sedar.com. Les résultats réels, les évènements et les performances futurs peuvent différer considérablement des attentes décrites. Les lecteurs sont priés de ne pas se fier indument à ces énoncés prospectifs. La Société n'assume aucune obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement les énoncés prospectifs, à la suite de nouvelles informations, d'évènements futurs ou autrement, sauf dans les cas prévus par les lois sur les valeurs mobilières applicables.

CONTACT :

Patrick Levasseur, président et directeur général : Tél. (514) 262-9239
Bernard Tourillon, COO : Tél. (514) 907-1011
www.beaucegold.com

To view the source version of this press release, please visit https://www.newsfilecorp.com/release/135201

info