La CSE se développe à un rythme record en 2018 - Le volume des opérations, les financements et les inscriptions à la cote atteignent de nouveaux sommets

Toronto, Ontario--(Newsfile Corp. - January 15, 2019) - La Bourse canadienne des valeurs mobilières (CSE) a publié aujourd'hui des données sur le rendement pour l'année 2018, qui affichent des niveaux record en termes de volume et de valeur des opérations, de nombre d'inscriptions à la cote et de capitaux réunis par les émetteurs de la CSE. La CSE a ajouté 123 nouveaux émetteurs au cours de l'année, soit plus du double des 56 émetteurs entrés sur le marché en 2017. Au total, 28 émetteurs ont été mis sur le marché par le biais des premiers appels publics à l'épargne, un nouveau record pour la Bourse.

Statistiques clés

  • Le volume des opérations sur des titres inscrits à la CSE était de 28,6 milliards d'actions, soit une augmentation de 64 % par rapport à 2017.
  • La valeur des actions négociées sur des titres inscrits à la CSE a totalisé 20,3 milliards de dollars, une hausse de 160 % par rapport à l'année précédente;
  • Les financements réalisés par les émetteurs de la CSE ont augmenté de 276 % pour atteindre 5,22 milliards de dollars;
  • La CSE a clôturé l'année 2018 avec 462 titres inscrits, une hausse de 34 %.

Le cannabis et les sociétés liées ont continué à dominer les activités boursières de la CSE en 2018, représentant 60,5 % du volume des opérations. Les entreprises technologiques se classent au deuxième rang avec 18,9 %. Les sociétés minières quant à elles représentent 11,8 %.

Les sociétés productrices de cannabis ont également ouvert la voie en matière de mobilisation des capitaux, leurs émetteurs totalisant 3,99 milliards de dollars grâce à 270 financements. Les financements de cannabis les plus importants en 2018 ont été Curaleaf Holdings (CURA; 520 millions de dollars US), Acreage Holdings (ACRG.U; 416 millions de dollars US) et Harvest Health & Recreation (HARV; 288 millions de dollars US). Les sociétés minières ont totalisé 217 millions de dollars, effectuant 221 opérations. Les institutions financières d'Amérique du Nord, d'Europe et d'Asie ont occupé une place prépondérante dans nombre des financements plus importants du cannabis, jouant un rôle beaucoup plus notable qu'en 2017.

La CSE a considérablement progressé dans le développement de son système de compensation et de règlement fondé sur une chaîne de blocs au cours de l'année. Les avantages potentiels de ce système sont notamment les délais de compensation plus courts (ce qui devrait réduire les besoins en capital des courtiers), la gestion améliorée des documents et des coûts administratifs plus bas. Faire tester le système par la communauté des courtiers sera une priorité stratégique clé pour l'année à venir.

En 2019, la Bourse continuera d'augmenter le nombre d'équipes travaillant sur la conformité des émetteurs afin de soutenir le nombre croissant d'entreprises de plus en plus nombreuses choisissant la CSE pour leur première inscription à la cote. De nouvelles initiatives marketing seront également mises en place afin d'attirer l'attention de la communauté financière sur les émetteurs. La CSE a lancé en mars 2018 Public Entrepreneur, une publication proposant un mélange d'émetteurs récents et de longue date dans chaque numéro. Il est prévu d'étendre la marque à davantage de canaux de médias numériques en 2019, notamment des baladoémissions et des vidéos.

Au cours du premier trimestre de 2019, la Bourse déménagera son siège social à la First Canadian Place située au centre-ville de Toronto. Grâce à ses 16 000 pieds carrés d'espace, le nouvel emplacement offrira une multitude d'opportunités d'exposition supplémentaires pour les émetteurs de la CSE, y compris un centre de marché pour célébrer les nouvelles inscriptions à la cote et d'autres réalisations importantes des émetteurs.

« La croissance exceptionnelle de la CSE en 2018 reflète notre volonté constante d'anticiper les besoins de nos émetteurs et de continuer à ouvrir la voie vers le capital public le moins coûteux en Amérique du Nord », a déclaré Richard Carleton, président-directeur général de la CSE. « Au cours de l'année, il était clair que les efforts visant à faire comprendre la valeur d'une inscription à la CSE à des entrepreneurs aux États-Unis, en Europe, en Israël et dans d'autres pays obtenaient les résultats escomptés, car nous avons reçu des demandes d'inscription à la cote du Canada et de l'étranger à un rythme jamais encore vu. Compte tenu de la taille de notre nouveau portefeuille d'émetteurs et de l'intérêt soutenu des investisseurs pour les sociétés inscrites à la Bourse, la CSE est bien placée pour franchir plusieurs étapes importantes en 2019. »

Coordonnées

Richard Carleton
PDG - Bourse des valeurs canadiennes

416 367-7360, richard.carleton@thecse.com

info